Emilienne Mukansoro

Emilienne Mukansoro est thérapeute au Rwanda.  Après avoir survécu aux massacres ethniques de 1994 en passant plusieurs mois dans la jungle, elle se retrouve abattue, désemparée, et seule car un grande part des membres de sa famille sont morts.

Un matin elle rencontre une petite fille traumatisée qui la questionne et lui demande « comment faire pour vivre? ». Face à cette question, elle retrouve un sens de connexion, d’intégration et se dit : « tu n’es plus seule ».  Elle comprends qu’elle doit « vivre pour aider à vivre », et devient « conseillère en traumatismes ».  L’unique psychiatre au Rwanda, la soutient et la conforte dans ses compétences et sa mission. Elle doute. Il lui dit

 » tu t’en sors très bien ».  Elle aide à libérer la parole emprisonnée des survivants lors de groupes de parole.

Et puis, elle commence à accompagner des bourreaux.  Elle aide les victimes et les bourreaux à cohabiter.  « Il faut que les bourreaux puissent parler, ils souffrent aussi.  Il faut qu’ils puissent changer. » Pour Emilienne Mukansoro chacun a droit à la parole. 
Et nous…. Nous sommes peut-être loin des situations où les victimes rencontrent quotidiennement le bourreau de leurs proches, car très souvent il est leur voisin de village.  Loin de ces situations où les femmes ont été violées par les frères de leur mari.  Nous posons nous la question « comment faire pour vivre? »

Pour réécouter l’entretien sur France Inter